Sublimes créatures à la con.

 

                                                Sublimes_creatures_700x350


Aujourd'hui, ou plutôt il y a une semaine et des poussières, j'ai été emmené de force pour aller visionner ce qui semblait être le digne héritier de Twilight : Sublimes Créatures.
"Semblait être le digne héritier".


La scène d'ouverture nous plonge dans le quotidien mi-pathétique mi-Edgar Allan Poe en puissance de Jean (il se s'appelle pas Jean mais j'ai oublié son prénom, pardonnez-moi) qui se réveille les chaussures aux pieds (jolie erreur, lors de la première scène du film, je vous laisse imaginer le reste !) pour aller courir près d'un cimétière et récupérer une broche qui trainait à terre. Soit.

Une nouvelle élève fait son entrée, Lena Truc, et rapidement se fait charier par le reste des élèves de par la réputation de la grande famille Truc à laquelle elle appartient.

Je préfère m'arrêter là dans la description, tant le reste n'est qu'incohérences guimauvesques entrecoupées de 'Je t'aime Lena !' et de 'Je t'aime Jean' à longueur de temps. J'ai détesté ce film, et pas uniquement parce que le genre est à vomir, surtout que Twilight ne m'a pas déplu. Non, c'est plutôt le scénario entièrement pompé sur ce dernier, les acteurs à gerber, qui jouaient vraiment très mal (à croire que c'est une tradition chez eux), les scènes WTF ou tu ne cherche même plus à comprendre, le caractère de l'héroïne qui change tout du long (un coup gentille, un coup méchante,un coup amoureuse, un coup ignorante...), l'enjeu complétement pourri, mais vraiment naze : Lena deviendra-t-elle une sorcière blanche ou une sorcière noire à la fin ?

Il semble d'ailleurs que le livre soit aussi ennuyeux, pour ceux qui l'auraient lu je vous invite à me donner votre avis !


Sur ce... N'y allez pas !